• 100riom-riom
  • 100riom-shopping
  • 100riom-decouverte
  • 100riom-subjectif
  • 100riom-critique
  • 100riom-agenda
  • 100riom-riom
  • 100riom-shopping
  • 100riom-decouverte
  • 100riom-subjectif
  • 100riom-critique
  • 100riom-agenda

100riom-critique

La Dévoreuse

la devoreuseLa Bête du Gévaudan a enfin un nom et un visage, ou plutôt une gueule, car c’est bien un animal qui tua et souvent dévora plus d’une centaine de personnes entre 1764 et 1767 dans une zone géographique comprise grosso modo entre Massiac (Cantal) et Saint-Etienne-de-Lugdarès (Ardèche). Commencée il y a dix ans, l’enquête menée par Pierric Guittaut sur ce fait divers qui bouleversa non seulement toute une région mais le royaume entier est un modèle du genre : passage au crible de l’intégralité du fonds d’archives (et que de découvertes inattendues !), contextualisation historique et géographique, visites sur les lieux mêmes des attaques, instruction à charge et à décharge de chaque hypothèse, et pour finir la révélation de la vérité dans le Valais suisse, où une bête de même acabit que celle du Gévaudan a sévi de 1946 à 1947, avant d’être abattue par un chasseur puis empaillée et exposée au musée de la Nature de la ville de Sion où elle se trouve encore !  Du travail d’orfèvre donc, et un bouquin magistral, d’autant plus magistral que Pierric Guittaut est aussi un auteur de polars talentueux – la Série Noire a publié ses deux derniers romans.

Pierric Guittaut

Ed. De Borée – 21,50 €

Les libraires ont aimé

Librairie Horizons -75, rue du Commerce - 04 73 38 64 74

Les Equinoxes

les quinoxesEn 2011, Cyril Pedrosa avait crevé la page avec l’album « Portugal ». Un auteur de bande dessinée était né, imposant d’emblée un style singulier, une patte désormais reconnaissable entre toutes. « Les Equinoxes », son nouvel opus, confirme sa place parmi les grands, qu’il occupe aux côtés de Moebius entre autres géants, Moebius qu’il révère. Compartimenté en quatre parties, les quatre saisons de l’année, « Les Equinoxes » étale le temps sous nos yeux, et en traque les vides, qu’on appelle aussi moments de solitude, pertes de tout repère, désarroi. Ils nous happent chaque jour, ces vides, avec plus ou moins de brutalité, plus ou moins de cocasserie. Et nous façonnent. La bande dessinée, pour Cyril Pedrosa, est un existentialisme.

Cyril Pedrosa - Ed. Dupuis – 35,00 €

Librairie Le Cadran Solaire - 37, rue de l’Hôtel de Ville -04 73 38 21 47

30 000 ans d’art

30 000 ans dartNos chronologies artistiques démarrent le plus souvent chez les Grecs, et se terminent dans les galeries d’art contemporain après un détour obligé par l’atelier de Duchamp. Il n’y a rien d’hérétique en cela, nous scrutons simplement le passé de notre civilisation. Les éditions Phaidon ont rompu avec ce principe. En mille pages et six cents chefs-d’œuvre, « 30 000 ans d’art » déroule une chronologie mondiale couvrant l’art depuis son aube rupestre jusqu’à nos jours, en juxtaposant les genres (peinture, sculpture, textiles, ferronnerie, céramique…) et les mondes. De sorte que la Vénus de Milo voisine avec une fresque maya, et qu’un ornement de diadème népalais côtoie La Laitière de Vermeer. Deux choses les réunissent : l’époque et l’infinie variété des créations humaines. Une réussite.

Ed. Phaidon – 29,95 €

Librairie Andrieux - 13, rue de l’Hôtel de Ville - 04 73 38 25 25

Voyages insolites en Auvergne

voyages insolite auvergne copieUne manie qui nous est très chère, et qui d’ailleurs nous coûte très cher, nous pousse à partir en vacances à l’autre bout du monde, où nous pensons trouver le dépaysement que la télé sait si bien vanter. Tout ça pour retrouver son voisin de palier en pleine forêt amazonienne ! C’est arrivé… Avec « Voyages insolites en Auvergne », Christian Izalguier et Hervé Monnestier démontrent que nous avons tout sur place en matière de dépaysement : des maisons d’hôtes improbables, des paysages incroyables, des moyens de locomotions plus ou moins « doux » et d’un pittoresque achevé, des routes de légende, la bohème à porter de main, des personnes merveilleuses et originales. En plus d’être un guide précis et détaillé, « Voyages insolites en Auvergne » est un beau livre.

Christian Izalguier et Hervé Monnestier - Ed. Italiques – Auvergne Collection – 29,00 €

Guide de l’Auvergne improbable

Auvergne improbableLa couverture donne d’emblée le ton de ce livre illustré : on y voit l’homme sauvage du Puy-en-Velu, le diable du Lac Pavin, et une créature plus étrange encore que ces deux-là, le Vampiregnat. Le Guide de l’Auvergne improbable n’entretient évidement aucun rapport avec la réalité. Il décrit, à la façon d’un carnet de voyage, un monde de pure fantaisie, une Auvergne inventée de toutes pièces, étrange et cocasse à la fois. Les textes sont manuscrits, les photos allègrement truquées, les dessins bien léchés. On pense au duo d’artistes suisses Plonk et Replonk, célèbres truqueurs d’images, qui transforment la réalité en Gruyère. Sauf que là, c’est du Saint-Nectaire.

Eric Tournaire, Anne Clairet, Fabien Palmari

Ed. de la Flandonnière – 29 €

JEAN RIBIÈRE – Instantanés de l’Auvergne et du Limousin

Ed. Page Centrale – 25,00 €

jean ribièreJean Ribière (1922-1989) fut l’un des tous premiers photographes et reporters à s’intéresser au quotidien des Français dans les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Il a sillonné la France, cherchant à capter le pays dans ce qu’il a de plus simple et de plus commun : les visages, l’artisan dans son atelier, le paysan au champ, les marchés, la sortie de l’école, les petites usines, etc. Ni l’Auvergne ni le Limousin n’ont échappé à son objectif. Dans cet album de photos que publient les éditions Page Centrale, on retrouve les fabricants de parapluies d’Aurillac, les tailleurs de pierre de Volvic, les dentellières du Puy, la marchande de sabots, l’ardoisier, les papetiers d’Ambert, les couteliers de Thiers, et des visages, encore des visages, pris sur le vif, dans la lumière, souriants ou traduisant l’application… Bref la vie dans ses travaux et ses jours, telle qu’elle se donnait à voir jusque dans les années soixante. C’est déjà loin et pourtant si proche encore.

Recommandé par la librairie Andrieux

13, rue de l'Hôtel de ville – Riom – 04 73 38 25 25

 

LES ANNÉES ROUGE ET NOIR

Gérard Delteil

Ed. du Seuil – 22,00 €

les années rouge et noirAu plan de la croissance économique et de l’amélioration du niveau de vie des Français, les « Trente Glorieuses » ont bien mérité leur nom. Mais au plan de la politique, parler des « Trente Foireuses » serait plus approprié. Avec Les années rouge et noir, Gérard Delteil, soixante romans au compteur, a écrit un polar qui fonctionne comme un bathyscaphe. A son bord, il descend dans les abysses de cette période tumultueuse et tueuse, et braque une lumière crue sur les créatures étranges et inquiétantes qui en peuplent le fond. Issues de la collaboration ou de la résistance, liées à la barbouzerie autant qu’aux partis politiques, ces créatures s’entre-dévorent ou passent entre elles des alliances contre nature. Elles fichent les individus, s’en débarrassent quand elles ne peuvent plus les contrôler, portent des masques d’honorabilité, jouent double voire triple jeu. S’appuyant sur une documentation solide, et mêlant fiction et histoire avec un art consommé, Delteil nous donne-là un polar sombre et lumineux qui fera date.

Livre recommandé par la librairie Le Cadran Solaire - 37, rue de l'Hôtel de ville – Riom– 04 73 38 21 47

 

 

RÉPARER LES VIVANTS

Maylis de Kerangal

Ed. Verticales – 18,90 €

réparer les vivantsTrois jeunes gens ont un accident de la circulation en rentrant d’une session de surf. L’un d’eux, Simon Limbres, est déclaré cliniquement mort. Son cœur, intact, bat toujours. A l’autre bout du pays, une femme atteinte de déficience cardiaque attend d’être transplantée. Elle recevra le cœur de Simon. Roman documentaire, Réparer les Vivants décrit méticuleusement, minute après minute, le parcours de ce cœur entre deux poitrines. Un cœur qui n’est pas seulement un organe, une pompe, mais le siège symbolique de la vie, de ses joies et de ses drames. Maylis de Kerangal nous avait déjà fortement impressionnés avec Naissance d’un Pont (2010). Le procédé utilisé par elle dans ce précédent roman était le même : la transplantation d’éléments documentaires à l’intérieur d’une trame romanesque. Néanmoins le procédé ne serait rien sans le souffle et la précision de l’écriture. Sans eux la greffe ne prendrait pas. Réparer les Vivants est le septième roman de Maylis de Kerangal.

Recommandé par la Librairie Horizons

75, rue du Commerce – Riom – 04 73 38 64 74 

 

 

 

NAGEUR DE RIVIÈRE

Jim Harrison

Ed. Flammarion

19,90 €

Nageur de rivièreJim Harrison a longtemps vécu dans le Michigan, où il a chassé l’ours pour le manger. La chair de cet animal est selon lui succulente, mais pour en apprécier pleinement la saveur, dit-il, il faut veiller à ce que la graisse qui l’enrobe ne la gâte pas au moment de la cuisson. En effet, la graisse d’ours a un fort goût de rance. Maintenant Jim Harrison ne chasse plus guère. Il a 76 ans, ses excès de bouche ont presque entièrement détruit sa carcasse, et puis à chaque époque de la vie suffit sa peine. En revanche il continue d’écrire, ce dont évidemment nous nous réjouissons. Dans les deux longues nouvelles qui composent Nageur de Rivière, son dernier livre, le 33e, il met en scène un vieil homme qui revient sur les traces de son enfance, et un jeune homme qui tente de se frayer un chemin dans la vie. Deux trajectoires inverses, mais placées en miroir, reflet l’une de l’autre à des années de distance et d’expérience. Harrison le vieil ours est de retour, la chasse au bon livre est ouverte.

 

LES ENQUÊTES DE PHILIP MARLOWE

Raymond Chandler

Ed. Gallimard - Coll. Quarto – 28,59 €

chandlerComme les livres de la collection Bouquins de Robert Laffont, les livres de la collection Quarto de Gallimard font un bruit d’annuaire bien lourd et bien compact quand on en flanque un coup sur la tête de qui vous voudrez. Le passage à tabac au moyen d’un Bouquins ou d’un Quarto est d’ailleurs recommandé par tous les manuels de bonne police. Raymond Chandler, dont 7 romans viennent d’être réunis en un seul volume Quarto (comme ça tombe bien !), ne faisait pas dire autre chose à son détective fétiche, Philip Marlowe : « Parle ou tu vas tâter de mon Quarto ! » 1312 pages assorties de 54 illustrations, en effet, ça donne à réfléchir. Chandler fut (avec Hammett) le père du roman noir américain et un styliste hors pair.

 

LA FILLE DU 14 JUILLET

Antonin Peretjatko

DVD

la fille du 14 juilletVous désespérez du cinéma français. Ne dites pas le contraire. D’ailleurs les chiffres de fréquentation des salles le confirment, vous êtes allez voir en 2013 des films américains, espagnols, grecques, argentins, papous, bantous, tamoules, mais vous n’avez pas vu un seul film français. Vous n’avez pas eu totalement tort. Apprenez toutefois qu’au moins un film hexagonal méritait d’être vu par vous : La fille du 14 juillet. Elégant, loufoque et poétique sont les trois adjectifs qui nous viennent à l’esprit à son propos. Premier long métrage d’Antonin Peretjatko, il mêle histoire d’amour, road movie, critique sociale discrète et goût immodéré de la liberté. Liberté du propos, du montage, des gags, de la bande son, du rythme, des décors, des plans, des comédiens. En France on n’a toujours pas de pétrole, mais on a encore le sens de la comédie. Si !

 

LA NUIT AMÉRICAINE

François Truffaut

DVD + Blu-Ray – Édition limitée – Boîtier métallique

la-nuit-americaine-Une « nuit américaine » est un procédé technique qui consiste à tourner de jour une scène nocturne. C’est un trucage simple qui résume néanmoins à lui seul ce qu’est le cinéma : une illusion, au sens où l’entend un prestidigitateur. La Nuit Américaine raconte l’histoire d’un tournage de film, aux studios de la Victorine, à Nice. Les techniciens sont confrontés à des problèmes techniques, les comédiens ont des états d’âme et des peines de cœur, le réalisateur, joué par Truffaut lui-même, tente vaille que vaille de tenir les délais. On dirait aujourd’hui de ce film qu’il est un making-of s’il n’était une fiction de bout en bout. Tourné en 1973 et présenté la même année à Cannes hors compétition, il reçut l’Oscar du meilleur film étranger en 1974. Aux côtés de Jean-Pierre Aumont et de Jean-Pierre Léaud, Jacqueline Bisset y rayonne de talent et de beauté. La musique baroque et majestueuse de Georges Delerue confère à l’ensemble une tonalité unique. Bref, un chef-d’œuvre.

 

PACIFIC RIM

Guillermo del Toro

DVD et Blu-ray et VOD

pacific rimSurgis des profondeurs de la Terre à la faveur d’une faille spatio-temporelle (où ne vont pas se nicher les failles spatio-temporelle !), des monstres extraterrestres appelés kaijus sèment la mort et la désolation. En réponse à cette intrusion insupportable, les hommes fabriquent des robots de la taille d’un immeuble de 30 étages, les jaegers. Et crac et boum et splatch, kaijus et jaegers se frictionnent les côtes, s’asticotent les oreilles et s’entrepètent le pif pendant deux heures (moins les pauses café). Le combat final se déroule à Hong-Kong, mégapole réduite aux dimensions d’un bac à sable, dans une orgie d’effets spéciaux rarement atteinte. Monté à coups de dollars américains (just do it !), ce blockbuster du réalisateur mexicain Guillermo del Toro (olé !) s’inspire des monstres et des robots de la culture populaire japonaise (sayonara !). Ne manque au fond à ce film qu’un joueur de cabrette auvergnat (sem d’Auvernha, lachem pas !) pour mettre un peu d’ambiance. A part ça, il fera beau demain.

 

 

LES MYSTÈRES D’AUVERGNE

R. Briand ; D. Brugès ; R. de Rosa; J. Débordes

Ed. De Borée – 28,00 €

MystereAuvergnePTConnaissez-vous l’histoire du prophète et alchimiste Jean de Roquetaillade né dans le Cantal au début du XIVe siècle ? Nostradamus avant l’heure, il aurait prédit la Révolution et la fin de la royauté. Avez-vous la plus petite idée de ce que sont la Baragnaude et le Rapatou, ou de la façon dont se manifestaient la Chasse Volante et les dames blanches ? S’appuyant sur des faits, des documents et la tradition orale, Les Mystères d’Auvergne plongent le lecteur dans le double fond de la région, ce lieu où, pour pénétrer, il faut admettre au préalable que les apparences sont parfois bien réelles, et que la réalité n’est peut-être rien d’autre qu’une apparence.

 

 

MADEMOISELLE CLARISSE

Gérard Georges

Ed. Calmann-Lévy – 18,90 €

gérard georgesLe dernier roman de Gérard Georges parle d’un temps où le mot mademoiselle n’était pas frappé d’anathème. Il est vrai qu’il décrit les thermes et la ville de Royat sous le second Empire, une époque à laquelle la courtoisie, même entachée d’arrière-pensées, et le protocole, si contraignant fût-il, avaient valeur de lois. Orpheline, Clarisse est élevée par sa tante, qui vit dans le plus grand dénuement. Grâce au médecin de la famille, un homme bienveillant, elle entre pourtant à l’école. C’est un premier pas hors du monde de la misère. Mais à la mort de son bienfaiteur, Clarisse doit travailler. Elle devient donneuse d’eau aux thermes de Royat. Mignonne, elle plaît aux beaux messieurs de Paris, qui affluent en masse pour se soigner et se divertir. Il lui serait facile de leur céder, si elle n’était déjà follement amoureuse d’un simple agent des thermes. Lequel ne trouve rien de mieux que de la mettre enceinte la veille de son départ au service militaire. La vie infâmante d’une fille-mère attend Clarisse, à moins que… Encore un très bon roman de Gérard Georges.

 

Recommandé par la librairie Andrieux

13, rue de l'Hôtel de ville – Riom – 

04 73 38 25 25

 

 

 

OBJETS ESTAMPILLÉS FRANCE

Christine Fleurent et Véronique Méry

Ed. de La Martinière – 45,00 €

objets estampillés franceDes romancières écrivent leurs livres au stylo Bic, le cou ceint d’un carré Hermès. Il n’est pas rare de voir une Bretonne se couvrir de dentelle de Calais, comme il arrive assez souvent à un Ch’ti de revêtir une marinière Armor-Lux. Assise sur une chaise Tolix, une danseuse de l’Opéra enfile ses chaussons Repetto. De retour dans sa loge, émue aux larmes par le triomphe que vient de lui faire le public, elle essuie son visage avec un mouchoir de Cholet. Tous ces objets – stylos, dentelles, carrés... – ont en commun d’être Made in France et de constituer la trame de notre quotidien depuis longtemps. Parce qu’ils sont de la mémoire matérialisée, ils nous unissent plus sûrement que certains hauts faits perdus dans les limbes de l’Histoire. Un pays se reconnaît lui-même dans le miroir de ses objets. Au travers de photos et de textes écrits par une cinquantaine d’auteurs, Objets Estampillés France raconte l’histoire de cent objets familiers.

 

Recommandé par la librairie Le Cadran Solaire

37, rue de l'Hôtel de ville – Riom – 04 73 38 21 47

 

L’ATLAS DES LIEUX MAUDITS

Olivier Le Carrer

Ed. Arthaud – 25,00 €

atlas mauditRédacteur en chef de la revue Bateaux, Olivier Le Carrer a sillonné les mers, les océans, et pénétré l’intérieur des terres. En quelques années, par goût du frisson sans doute, il a dressé l’inventaire des lieux maudits, infréquentables. 40 lieux où la vie ne pèse pas lourd dans la balance. Les falaises d’Ault, le Golfe d’Aden, Gour Emir, Jharia, le détroit de la Sonde figurent parmi ces lieux maudits, où le mal a pris des formes variées, inattendues : cyclones, cataclysmes inexplicables, folie meurtrière des hommes, disparitions mystérieuses, ensablements… Au Japon, Le Carrer nous entrâine dans la forêt des suicidés d’Aokigahara. En Vendée, dans le château de Tiffauges, demeure du sinistre Gilles de Rais. Sur le continent nord-américain, dans le triangle du Nevada, copie terrestre du triangle des Bermudes, où des milliers d’avions ont disparu, où le milliardaire aventurier Steve Fosset a lui-même perdu la vie. Ecrit dans un style alerte, doté de cartes en couleur et de repères précis, cet atlas est le Baedeker de l’horreur, le Michelin de l’effroi. Maudits, tous maudits !

 

Recommandé par la Librairie Horizons

75, rue du Commerce – Riom – 04 73 38 64 74 

 

 

jappeloup-un-cheval-en-or 050106JAPPELOUP

Biopic

Christian Dugay

DVD et Blu-ray

Tous derrière et lui devant. Qu’il avait donc du courage, ce petit cheval que rien ne prédisposait au saut d’obstacles, et qui devint pourtant champion olympique de cette discipline, à Séoul, en 1988. Jappeloup de Luze ne mesurait qu’un mètre cinquante-huit au garrot, mais sa détente et son agilité phénoménales lui donnaient des ailes au moment de se présenter devant les oxers et les spas. Monté par le cavalier Pierre Durand, il fut l’un des « sportifs » français les plus célèbres des années 80, rivalisant avec Noah et Platini dans le cœur du public. Mis en scène par le  réalisateur canadien Christian Duguay, ce film porte l’empreinte de Guillaume Canet qui en a écrit le scénario et qui interprète lui-même le rôle de Pierre Durand. Un film intelligent et sensible, en un mot : réussi.

 

 

 

invignez-vousINVIGNEZ-VOUS !

Jacques Dupont

Ed. Grasset –  9,90 €

Paraphrasant le titre d’un célèbre opuscule pas plus épais et consistant qu’une feuille de papier à cigarette, « Invignez-vous ! » met les pieds dans le plat, ou plutôt dans les verres. En effet, comment se fait-il qu’en France, un pays qui a fait de la culture du vin un art de vivre admiré et envié dans le monde entier, une loi interdise toute publicité et toute communication qui auraient l’impudence d’associer ce breuvage des dieux à un plaisir ? En sept chapitres et cent quarante et une pages, Jacques Dupont, chroniqueur à l’hebdomadaire Le Point, raconte comment nous en sommes arrivés là (moralisme, hygiénisme et lobbyisme), et nous explique pourquoi il est urgent de mettre un terme à cette situation ubuesque et contre-productive. Un  livre à lire jusqu’à l’ivresse.

 

 

A ne pas rater !

  • jeupiste2017
  • 100riom26
  • mc2015

Riom Centre

145 Commerçants Adhérents

  • 1